vous lisez...
Non classé

1er colloque Biblique de l’Eglise Catholique en République Centrafricaine

Une initiative de la Commission Episcopale de la Catéchèse et de la pastorale biblique suite à la 2ème Assemblée Spéciale du Synode des Evêques pour l’Afrique, tenue du 04 au 25 octobre 2009 à Rome (Italie).

Le colloque s’est ouvert le 09 janvier 2012 au centre interdiocésain Jean 23 à Bangui, par une introduction faite par l’Abbé Philippe Grébalet, Coordinateur de la Commission Episcopale de la Catéchèse et de la pastorale Biblique, sous forme de « Protocole ». L’objectif est de présenter aux participants représentants les diocèses de Centrafrique à travers les bureaux nationaux des mouvements, fraternités, Renouveau Charismatique, Congrégation des Religieuses et les commissions épiscopales, l’intérêt et l’enjeu de ce colloque, qui est organisé pour la première fois par l’Eglise Catholique en République Centrafricaine. Le thème du colloque : « Violence et Réconciliation : Perspectives biblique et implication pour la République Centrafricaine ».

Un thème, qui met en exergue les différents niveaux de la violence notamment les 7 théories développées dans le Livre de Christian Olivier intitulé «  Déconstruction des idées reçues sur la violence : une alternative à la violence »

Vue des participants/Photo Richard GOUTIA

En d’autres termes, ce livre de Christian Olivier revient sur ces différents théories et leur complexité en considérant la violence comme un phénomène. Niveau 1 : Les théories qui localisent la violence à l’intérieur de la personne ; niveau 2 : Les théories qui localisent la violence dans le développement ; niveau 3 : Les théories qui localisent la violence au sein des relations humaines ; niveau 4 : Les théories qui localisent l’abus dans des blocages de la communication ; niveau 5 : La violence effet d’état chimique différent ; niveau 6 : Les théories circulaires de la violence ; niveau 7 : Les théories féministes ou socioculturels. Des conférenciers expérimentés dans ces théories vont tenter d’apporter un approfondissement anthropologique et théologique afin de mieux orienter les échanges dans les sous-groupes de travail constitués pour ce colloque Dans le protocole, l’Abbé Grébalet a mis l’accent sur le récent voyage du Pape Benoit 16 à Cotonou au Bénin, en novembre 2011, où Benoît 16 a remis officiellement, l’Exhortation Post-synodale Africae Munus . Une vision qui est indispensable pour porter à la réflexion durant ce colloque. L’Abbé Grébalet s’est aussi inspiré du message que le Pape Benoît 16 a envoyé pour la journée mondiale de la paix 2012. « Dans une perspective éducative : éduquer les jeunes à la justice et la paix ; il a terminé ses propos par le Décalogue d’Assise pour la paix Les travaux se déroulent du 09 au 12 janvier 2012.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

RSS Radio Notre Dame

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

Cliquer ici pour recevoir nos informations sur votre mail

Rejoignez 80 autres abonnés

Stats du Site

  • 43,282 Visites à ce jour

Archives

Nous ne pouvons pas accéder aux données associées à ce site.

%d blogueurs aiment cette page :