vous lisez...
Non classé

Ordination à Bangui : Témoignage de Mgrs Lacrampe et Forgeat

Pour de nouveaux liens avec les diocèses de Centrafrique

ROME, mardi 24 juillet 2012 (ZENIT.org) – « Pour notre Eglise en France, nous avons à étudier de nouveaux liens avec ces diocèses de Centrafrique et voir ensemble comment les concrétiser », indiquent Mgr André Lacrampe, achevêque de Besançon, et P. Jean Forgeat, directeur adjoint du Service national de la Mission universelle, qui ont assisté, le 22 juillet 2012, à l’ordination épiscopale de quatre prêtres à Bangui, en République Centrafricaine. La Conférence des évêques de France publie ce texte conjoint de Mgr Lacrampe et de M. Forgeat.

Témoignage de Mgr Lacrampe et de M. Forgeat :

Ce dimanche 22 juillet 2012, une nouvelle étape s’ouvre pour l’Eglise en République Centrafricaine, avec l’ordination épiscopale de quatre prêtres pour l’archidiocèse de Bangui et les diocèses de Bossangoa, Berbérati et Alindao.

Le cardinal Fernando Filoni, préfet de la congrégation pour l’Evangélisation des peuples, venu de Rome pour une visite pastorale de huit jours, a présidé ces ordinations. Il était assisté du Président de la Conférence Episcopale et de Mgr le Nonce Apostolique.

De nombreux archevêques et évêques étaient présents représentant les conférences épiscopales du Tchad, du Cameroun, de République démocratique du Congo, du Congo Brazzaville. Etaient venus également depuis la France, Mgr André Lacrampe, archevêque de Besançon, Mgr Benoît Rivière, évêque d’Autun, et le P. Jean Forgeat, directeur adjoint du Service de la Mission Universelle de la Conférence des évêques de France. En effet, depuis longtemps des liens unissent nos Eglises.

Il convient aussi d’ajouter la présence des supérieurs majeurs des Spiritains et de la société des Missions Africaines dont sont issus trois des nouveaux évêques.

Plusieurs milliers de fidèles venus des neuf diocèses du pays ont participé avec ferveur et grande joie à cette magnifique célébration qui s’est tenue sur le parvis de la cathédrale de Bangui.

L’Eglise de Centrafrique sort d’une crise profonde (voir La Croix du 22 juin 2012) dans laquelle le courage des communautés chrétiennes a été souligné.

Dans son homélie, le cardinal Filoni a souligné l’importance de ces quatre ordinations pour un nouvel élan de l’Eglise et a rappelé le sens de la mission des évêques dans la circonstance actuelle.

Au cours de notre séjour, dans les diverses rencontres, nous avons perçu combien les attentes sont nombreuses :

– Etablir un climat de confiance entre les divers acteurs pastoraux : prêtreslaïcs– religieux- religieuses.

– Faire œuvre de communion missionnaire.

– Susciter un nouvel élan missionnaire dans le contexte de la Nouvelle Evangélisation.

– Former et accompagner les vocations.

L’Exhortation Apostolique de Benoît XVI suite au deuxième synode africain présente des pistes d’actions pastorales pour ces Eglises.

Pour notre Eglise en France, nous avons à étudier de nouveaux liens avec ces diocèses de Centrafrique et voir ensemble comment les concrétiser.

Nous savons l’importance de l’ouverture, de l’animation missionnaire, de la solidarité entre Eglises, dans nos diocèses.

Nous n’avons pas à ralentir notre marche et ceci en lien avec le souffle du concile Vatican II et de la Mission « ad gentes ».

Mgr André Lacrampe, archevêque de Besançon

P. Jean Forgeat, directeur adjoint du Service national de la Mission universelle

Bangui, le 22 juillet 2012

À propos de peredieub

Prêtre de l'Eglise Catholique Romaine depuis le 27 septembre 2009, je travaille actuellement comme vicaire à la Cathédrale Notre Dame de l'Immaculée Conception de Bangui en République Centrafricaine, Aumônier de la Jeunesse Etudiante Chrétienne (JEC) et aumônier du Sanctuaire Marial de Ngukomba.

Discussion

Une réflexion sur “Ordination à Bangui : Témoignage de Mgrs Lacrampe et Forgeat

  1. Merci à Dieu pour ce grand moment, merci de ce qu’Il a permis que nous ayons 4 évêques dont un Archevêque après 3 ans de vacance de poste. Comme telle est la volonté de Dieu les portent qui jadis étaient fermées commencent à s’ouvrir. Ce que nous devons faire fidèles Chrétiens de archidiocése de Bangui en particulier et de la RCA en général c’est de prier avec un cœur sincère et adopter un comportement responsable vis à vis des situations quelques soient leur nature. Ainsi, les autres diront que nous sommes mûres qu’on peut enfin espérer sur l’Église de la RCA.
    Aux Évêques, vous avez la chance dès le lendemain de votre ordination d’être reçu par un aîné que vous a prodigué des conseils essentiels pour votre ministère, prenez y en compte ce conseil vous aidera beaucoup plus.
    Que Dieu soit loué pour la RCA!
    In Christo!

    Publié par Gérard Merlend Ouambou Guela | 25 juillet 2012, 1402 41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

RSS Radio Notre Dame

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

Cliquer ici pour recevoir nos informations sur votre mail

Rejoignez 80 autres abonnés

Stats du Site

  • 43,311 Visites à ce jour

Archives

Nous ne pouvons pas accéder aux données associées à ce site.

%d blogueurs aiment cette page :