vous lisez...
Non classé

Les Archevêques de Bangui

PROVINCE  ECCLESIASTIQUE

Une provinceecclésiastique est une circonscription administrative de l’Église catholique. Plusieurs diocèses forment ainsi une province ecclésiastique ou encore une province métropolitaine, sous l’autorité d’un archevêque métropolitain. Ce dernier est à la tête d’un archidiocèse. Les évêques qui dépendent de lui sont dits suffragants, tout comme leur diocèse.

Les nouvelles provinces ecclésiastiques sont créées par le pontife romain, soit ex-nihilo dans les régions nouvellement évangélisées, soit par scission d’une province plus étendue. L’évêque mit à la tête d’une province ecclésiastique a rang d’archevêque et porte le titre de métropolitain ; les évêques dépendants de lui dans le cadre du fonctionnement institutionnel d’une province, prévu par le Code de droit canonique de 1983 sont ses suffragants.

ARCHIDIOCESE

Un archidiocèse est dans l’Église catholique une circonscription ecclésiastique semblable à un diocèse. Mais elle est placée sous l’autorité d’un archevêque, à la différence du simple diocèse, sous l’autorité d’un évêque suffragant. Le chef-lieu d’un archidiocèse et la résidence d’un archevêque sont appelées archevêché. Un archidiocèse regroupe plusieurs paroisses.

CATHEDRE

Du grec kathèdra : « siège », « chaire » (latin cathedra « siège avec accoudoirs). Dans la langue liturgique, la cathèdre est le siège épiscopal, le fauteuil à partir duquel l’évêque préside l’assemblée liturgique. Dans les églises anciennes, la cathèdre était placée dans l’axe de l’édifice, au fond de l’abside.

Le siège de l’évêque est le symbole de son autorité de docteur ; c’est normalement de son trône qu’il doit s’adresser à son peuple. Le Christ, comme les rabbis juifs, avait l’habitude d’enseigner assis (cf. Mt 5, 1 ; 13, 1.2). N’est-ce pas « assis à la droite du Père » que Jésus préside, auprès de lui, la liturgie éternelle ? (Ps 109, 1 ; Mt 26, 64 ; Ac 2, 34 ; 7, 55-56 ; Ap 4, 3 suiv. ; 5, 6 suiv. ; 22, 1)

La cathèdre principale de l’évêque se trouve dans son église cathédrale, mais un trône épiscopal était naguère prévu, de façon permanente, dans les églises diocésaines ; c’était rappeler qu’aucune liturgie, aucune prédication n’est possible sans la communion avec l’évêque dont les prêtres sont les coopérateurs.

 

LES ARCHEVEQUES DE BANGUI

Mgr Joseph CUCHEROUSSET, Cssp (1955-1970 )

Mgr Joachim NDAYEN (1969-2003)

 Mgr Paulin POMODIMO (2003-2009 )                  

Mgr Dieudonné NZAPALAINGA, Cssp (2012-)

EXPLICATION DES ARMOIRIES

de S.E. Mgr Dieudonné NZAPALAINGA, C.S.Sp, Archevêque de Bangui

On appelle armoiries l’ensemble des signes, devises et ornements de l’écu d’un Etat, d’une ville, d’une famille, d’un diocèse…

Les armoiries de l’archevêque de Bangui comportent cinq objets : 1) une Bible ; 2) un cordon ; 3) une cross/croix ; 4) un écusson ; 5) un parchemin.

1)     La Bible

La Bible occupe une position surélevée. Tous les autres symboles sont liés à elle. Ouverte, la Bible, Parole de Dieu, se communique et se diffuse. Elle est le miroir du peuple de Dieu en pèlerinage, un trésor précieux, le lieu privilégié de rencontre entre les chrétiens, la source de vérités salutaires. Elle est utile pour pour enseigner, refuter, redresser, former à la justice (2 Tm 3,16). Comme l’a dit le pape Jean XXIII : enseigner la Parole de Dieu au Peuple est l’alpha des activités des évêques et des prêtres. L’Oméga est le calice béni de l’autel quotidien.

2)     Le cordon

Le cordon touche la Bible. A chaque extrémité du cordon, il y a 10 nœuds. Les nœuds symbolisent les 10 évêques qu’il y a en Centrafrique. Ils sont en contact permanent avec la Parole de Dieu pour se nourrir, vivre dans la communion entre eux, avec les fidèles et l’Eglise universelle. Consacrés par la Parole, ils peuvent guider le peuple au nom du Seigneur.

3)     La cross/croix

Une croix en double croisement/traverse se trouve en-dessous de la Bible. Il touche l’écusson. Son bout vertical d’orée est lié au palium. La cross/croix occupe une position centrale. Les deux barres horizontales évoquent la croix du Christ et de l’évêque-disciple. La croix révèle quelque chose en relation avec Jésus (le juste souffrant, agneau pascal, Messie…), Dieu (dessein et intervention de Dieu), et les hommes (salut de l’humanité). En mourant sur la croix, Jésus a tué la haine pour nous réconcilier avec Dieu et nous rassembler en un seul Corps (Rm 5,10 ; Ep 2,16). Aujourd’hui, la croix annonce la Bonne Nouvelle de notre salut. Face à la croix, garder espoir, ne pas fuir notre responsabilité à résister et enlever la souffrance quand on le peut, partager la peine de celui qui souffre quand on ne peut pas enlever sa souffrance.  La croix est une contradiction par laquelle Dieu soutient les hommes en compassion, compagnie pour une nouvelle naissance

4)     L’écusson

Dans l’écusson, il y a le monde divin représenté par la colombe symbole de l’Esprit Saint, et le monde humain, représenté par un homme et une femme. La colombe/esprit fait jaillir sa lumière sur le monde. L’Esprit donne à l’homme et à la femme un pouvoir vital. C’est l’Eprit de vie, l’haleine de vie ; l’Esprit de la restauration et de la nouvelle création ; l’Esprit de sagesse et de discernement, l’Esprit de conseil et de force/vaillance, l’Esprit de connaissance, de crainte du Seigneur et de piété (cf. Is 11,2).

5)     Le parchemin

Le parchemin contient une inscription : « A l’image de Dieu, il le créa » (Gn 1,27b). Il est traversé par le palium qui se termine par le bout de la cross. La parole inscrite est la devise de l’archevêque. C’est une affirmation de foi en l’importance de la création de l’homme par rapport à tout ce qui existe dans l’univers. L’homme tout entier est créé à l’image de Dieu : homme et femme. Il est placé sur la terre comme signe de la majesté de Dieu, mandataire de Dieu, habilité à préserver sur terre le droit souverain de Dieu.

 

CE QU’IL FAUT CONNAITRE

ARCHEVEQUE

Un archevêque est un ministre religieux ordonné appartenant à l’ordre épiscopal, mais bénéficiant d’une primauté d’honneur sur les évêques suffragants. Il est à la tête d’une province ecclésiastique.

Dans l’Eglise catholique, l’archevêque est un prélat qui bénéficie d’une dignité supérieure à celle d’un simple évêque. La grande majorité des archevêques catholiques sont aussi métropolitains, c’est-à-dire à la tête d’une province ecclésiastique.

L’archevêque détient, d’une part la juridiction spirituelle sur son diocèse que l’on appelle ainsi un archidiocèse, et d’autre part, un certain droit de regard sur les évêques de sa province. Son rôle est essentiellement d’organiser la coopération entre les diocèses, mais il n’a pas d’autorité à proprement parler sur les diocèses de sa province autres que le sien (appelés diocèses suffragants). S’il est métropolitain, son insigne propre est le pallium, bande de laine blanche ornée de croix noires, qui lui est personnellement conférée par le pape.

Les archevêques gardent leur titre archiépiscopal toute leur vie, y compris lorsqu’ils sont transférés à des sièges n’ayant pas ce rang : ils ont alors le titre d’archevêque-évêque.

SUFFRAGANT

Dans le cadre d’une province ecclésiastique, l’archevêque métropolitain d’une part exerce la primauté sur les autres évêques et d’autre part administre directement, en tant que le simple évêque qu’il continue d’être, un, ou parfois plusieurs, diocèses. Dans ce dernier cas, il délègue son ministère sur l’évêché dans lequel il ne siège pas en tant qu’archevêque à un évêque diocésain dit suffragant.

Abbé Brad-Walter MAZANGUE

Chancelier de l’Archevêché

Responsable de la Liturgie

À propos de peredieub

Prêtre de l'Eglise Catholique Romaine depuis le 27 septembre 2009, je travaille actuellement comme vicaire à la Cathédrale Notre Dame de l'Immaculée Conception de Bangui en République Centrafricaine, Aumônier de la Jeunesse Etudiante Chrétienne (JEC) et aumônier du Sanctuaire Marial de Ngukomba.

Discussion

Une réflexion sur “Les Archevêques de Bangui

  1. Merci d’éclairer nos lanternes. Ayez l’Esprit-Saint en poupe. Nzapa abata ala

    Publié par Soeur Nicole IYO Dominicaine missionnaire d'Afrique | 29 juillet 2012, 909 33

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

RSS Radio Notre Dame

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

Cliquer ici pour recevoir nos informations sur votre mail

Rejoignez 80 autres abonnés

Stats du Site

  • 43,311 Visites à ce jour

Archives

Nous ne pouvons pas accéder aux données associées à ce site.

%d blogueurs aiment cette page :