Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception

Rappel historique

Comme tous les autres  pays de l’Afrique centrale, l’Oubangui-Chari, l’actuelle République Centrafricaine, fut découvert  au  sortir de la Conférence de Berlin (1884-1885) suite aux  explorations du fleuve Congo et de ses embouchures par Savorgnan de Brazza. Bangui comme premier poste français  fut alors fondé en 1883 par Michel DOLISIE. L’ Oubangui-Chari devint colonie française le 29 juin 1903 et faisait partie de la grande A.E.F (Afrique Equatoriale Française) regroupant le Congo-Brazza, l’Oubangui-Chari et le Tchad. Ce sera après plus d’une soixantaine d’années d’occupation française que la République centrafricaine fut proclamée le 1er Décembre 1958 et acquit son indépendance le 13 Août 1960.

Cathédrale Notre Dame de l'Immaculée Conception de Bangui © Richard Goutia

Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception de Bangui © Richard Goutia

 Le christianisme en Centrafrique peut-on l’affirmer, est le pendant spirituel de l’installation des colonisateurs français en cette partie de l’Afrique. C’est juste un an après la création du poste de Bangui situé à l’extrême sud du pays, que les Pères du Saint Esprit  se sont installés  à Bangui. Aussi l’Eglise de Brazzaville, celle de Fort Lamy, et de Bangui ont longtemps obéi au découpage administratif de L’A.E.F (Afrique Équatoriale Française)  constituant ainsi le Vicariat du Haut-Congo.

L’Eglise de Bangui qui peut à juste titre être appelée l’Eglise-mère de toute la R.C.A devint Archevêché le 14 Septembre 1955. Au fait, de la Préfecture apostolique de l’Oubangui-Chari le 08 mai 1909 par division du Vicariat du Haut-Congo français, l’Eglise de Bangui devint Vicariat Apostolique en 1937 avant d’être divisé puis renommé Vicariat de Bangui le 28 mai 1940. C’est ce Vicariat qui avait initialement la charge d’administrer l’Eglise catholique sur toute l’étendue du territoire centrafricain. C’est lui qui donnera naissance peu à peu à tous les diocèses de Berberati, Bangassou, Bambari, Mbaïki et Kaga-Bandoro. D’où Bangui demeure depuis toujours le siège métropolitain de l’Eglise de Jésus qui est en Centrafrique.

Que savoir de la Cathédrale

Vous faisant grâce des préalables historiques pourtant nécessaires, retenons que nous devons ce joyau spirituel à la prévoyance pastorale de Mgr Jean René Calloc’h, qui   en 1924, demanda et obtint du Gouverneur, Mr Augagneur par arrêté du 09 avril 1925 une concession gratuite de 4 hectares au centre de Bangui. La première installation précaire que le Père Gérard put y établir en 1925, sera le prélude de la Mission, aujourd’hui très importante, de Notre-Dame. Elle se trouvait à environ un kilomètre de la ville européenne, près du village des noirs, exactement entre l’hôpital européen et celui indigène. A la mission primitive, en 1927, fut ajoutée une chapelle provisoire mais qui se révéla bien vite insuffisante. La même année, après la visite du Père Soul, la nouvelle installation fut érigée de simple dépendance de Saint Paul en résidence indépendante sous le vocable de Notre-Dame dédiée à   l’Immaculée Conception.Doc3

En effet, c’est précisément en 1934 que Mgr Marcel Grandin débuta les travaux de construction de la Cathédrale de Bangui. L’extraction des pierres pour la fondation a lieu le 16 Janvier 1934. Le 10 Février 1935 avait eu lieu la bénédiction de l’emplacement de la construction par Mgr Grandin lui-même. Trois jours après on traça les fondations.   Le Vendredi 1er Avril 1937, le Frère Jean-Marie acheva tous les travaux de la construction de la Cathédrale .

Ces travaux de construction de la Cathédrale de Bangui ont mobilisé indigènes, missionnaires et colons. Retenons à cet effet que les briques qui ont servi à la construction de ladite Cathédrale avaient été cuites à la Mission Saint Paul des Rapides et transportées par pirogues via le fleuve, jusqu’au débarcadère derrière l’ancienne maison DAVUM (actuellement DAMECA). De là un camion les transportait jusqu’au chantier. Quand ce camion était en panne, les chrétiens et les catéchumènes les transportaient sur leurs têtes.  Nombreux sont les néophytes qui ont contribué tant par la main d’œuvre bénévole qu’en fournissant des matériaux de construction comme le sable, les pierres. Notons que cette Cathédrale sera restaurée de 1961-1962 sous la direction du Père Yves GAUTIER alors curé: diminution des piliers, ouverture de la verrière de l’abside, ouvertures des claustras, plafonnage. Aussi faut-il le rappeler, ces aménagements qui ont été financés par BOKASSA à l’occasion de la messe de son couronnement le 4 Décembre 1977. Les cinq lustres actuels en cristal de BACCARAT ont été offerts par BOKASSA, Empereur à l’époque. A cette occasion, tout l’extérieur a été ravalé et l’esplanade goudronnée.

Les grands événements marquant la vie historique de la Cathédrale

  • Le 27 mars 1938 : Mgr Grandin inaugure sa Cathédrale et y ordonne le 1er prêtre originaire du pays, l’Abbé Barthélémy BOGANDA. Ce prélat quitte très ce monde pour le père le 4 août 1947 vers 17h30, suite à un accident de circulation sur la route inférieure de la corniche vers Oubangui hôtel.
  • Le 25 juillet 1948 : Mgr Joseph Cucherousset est sacré à la Cathédrale Notre   Dame de l’Immaculée Conception le premier Evêque par Son Eminence Le Cardinal  TISSERANT (Sacré Pallium).
  • Le 5 janvier 1969 : Ordination du premier épiscope centrafricain Mgr Joachim NDAYEN lors d’une célébration eucharistique présidée par  Mgr Louis Poggi, Pro-Nonce Apostolique en RCA sur le parvis de la Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception de Bangui à 17h00 en présence de 17 Evêques, plus de 100 prêtres, le Président de la République avec le gouvernement entier et environ 10 000 personnes. Précisons le, Mgr Joachim NDAYEN a remplacé  S.E. Mgr Joseph CUCHEROUSSET alors Archevêque mais dont la santé était menacé et qui s’est résolu de démissionner.

    Doc2

    Vue de la grotte de la Cathédrale

  • Le pape Jean Paul II de vénérée mémoire, lors de son unique visite en terre centrafricaine l’a honorée de sa présence le 14 août 1985 : Le souverain Pontife y a passé quelques moments de prière intense auprès du tabernacle de la Cathédrale.
  • Le 4 janvier 1994, elle abrite la célébration du centenaire de l’évangélisation de l’Eglise en Centrafrique.
  • En 1996, il eut au sein de cette Cathédrale l’ordination épiscopale des Evêques suivants : Mgr Paulin POMODIMO 2ème Evêque de Bossangoa, qui deviendra en 2004 Archevêque de Bangui jusqu’en Mai 2009, Mgr Périn GUERINO, premier Evêque du diocèse de MBAÏKI dans le sud de la République et un Evêque coadjuteur à Bambari, Mgr Jean.
  • Le 26 octobre 1997, c’est  la  célébration de l’ordination épiscopale de Mgr François Xavier YOMBANDJE, 1er Evêque du diocèse de Kaga-Bandoro.
  • En 2008, elle accueille et célèbre avec fierté  la clôture des activités des     évêques de l’ACERAC.
  • Et le dimanche 22 juillet 2012, elle sert de cadre  aux quatre ordinations épiscopales.

La Cathédrale en chiffres

Les structures en général de la Cathédrale n’ont pas jusque là beaucoup changé. On peut y relever quelques ajustements pour besoin pastoral. C’est alors que dans certains locaux aujourd’hui on peut avoir :

  •  30 Mouvements, Fraternités et Groupes animent la vie de la Cathédrale et en constituent le champ pastoral;
  •  2500 places assises, voilà qui est sa capacité d’accueil;
  • 1  Cyber Informatique ;
  • 1 Infirmerie animée par la Fraternité Saint Vincent de Paul ;
  • 1 Librairie où sont en vente les objets de piété et quelques articles religieux;
  • 349970 est le nombre de baptêmes qu’elle a enregistré depuis sa création à ce jour;
  • 3174 c’est le total des bénédictions nuptiales (mariage) vécues en la Cathédrale.
  • Les cinq Communautés Ecclésiales de Base (CEB) de la  Cathédrale sont :

    Doc1

    L’autel de la Cathédrale

  1. Saint  Jacques (Sica)
  2. Saint André (Saïdou)
  3. Saint Pierre (Saïdou Enam)
  4. Saint Jean (Assana)
  5. Saint Michel Archange de 200-36 Villas

Elles sont animées par un slogan s’exprimant en ces termes: « CEB ou Kundu, Espoir de la Cathédrale ».

Les Curés de la Cathédrale

  1. Père Marcel Gérard : 1er Curé (1925-1936)
  2. Père Auguste Fayet : 1937
  3. Père Adrien Leperdriel 1938
  4. Père Joseph Cucherousset (1945-1946)
  5. Père Charles Grüner (1946-1948)
  6. Père Louis Godard (1948-1958)
  7. Père Yves Gautier (1958-1966)
  8. Père Théodore Dobozendi
  9. Père Léon Rallu
  10. Abbé Benoît Basile Siango
  11. Père André Robert
  12. Père Philippe Reynaërt (1974-1983)
  13. Père Yves Gautier (1983-1995)
  14. Abbé Richard Filakota (1995-1996)
  15. Abbé Jean Louis Yérima-Banga (1996-1999)
  16. Abbé Placide Dono (1999-2001)
  17. Abbé Pascal Tongamba (2001-2004)
  18. Abbé Richard Filakota (2004-2006)
  19. Abbé Yves Mana (2006-2008)
  20. Abbé Pascal Tongamba (2008-2009)
  21. Abbé Francis Synclair Siki (2009)

Quid novo?

Il s’appelle ‘’THE GOSPEL YOUTH ASSOCIATION’’ une initiative de l’abbé Judicaël BOUKANGA pour animer la vie de foi des jeunes de la Cathédrale. Il est un groupe de jeunes et enfants qui dans le silence mais avec assurance et efficacité travaillent pour un lendemain meilleur; dans cet immense chantier de reconstruction de l’humanité en émoi où la jeunesse en est la proie, ils veulent être non des assistés mais des acteurs à part entière, des agents de la construction d’une histoire reposant sur des valeurs chrétienne et citoyenne.

Programme des célébrations eucharistiques en la Cathédrale

Du Lundi au Vendredi: 6h du matin et 12h

Samedi: messe à 6h et messe anticipée du dimanche à 18h

Le dimanche: 6h30 en sango ; 9h30  en français et 18h en français.

Discussion

5 réflexions sur “Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception

  1. Félicitation Cathédrale ! Si chaque Paroisse pouvait faire autant. Mais je crois bien qu’on en arrivera un jour. En tout cas, merci pour ce rappel historique combien important.
    Abbé Guy-Charly

    Publié par MAMOUNDAYEN Guy-Charly | 19 juillet 2013, 1806 04
  2. singuila nzapa a mou ngangou na é so koué é ma na bé na lo.tongana é wala a mbéti tongaso ti a da ti nzapa koué a yéké nzoni mingui na yé koué mingui na ala so a yéké fa mbéti na sénda gui nga na a wa mabé koué.

    ita crépin konzégué koyangué
    socio politologue na sénda gui ti bangui

    Publié par crépin konzégué koyangué | 9 novembre 2013, 2311 26
  3. La paroisse Sainte Trinité des CASTORS dispose d’un fichier qui la présente dans les détails, depuis la céremonie du cinquantenaire de la paroisse. Ce fichier si vous le demander à M. Thierry Zouma, il pourra vous le procurer, pour que chaque paroisse ait au niveau de ce site, une fenêtre d’accès.

    Publié par CHRYSOS | 2 février 2015, 1212 44
  4. Je ne peux que vs féliciter pr ce brillant travail de recherche que vs avez réalisé, au moins j’ai une idée de parcours des différents Curés de la Cathédrale, place maintenant aux travaux de réhabilitation de notre chère Eglise, ns comptons sur la bonne volonté de tous et chacun……..

    Publié par Bricette Douloumatchi | 20 juillet 2015, 1010 45

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

RSS Radio Notre Dame

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.

Cliquer ici pour recevoir nos informations sur votre mail

Rejoignez 80 autres abonnés

Stats du Site

  • 43,282 Visites à ce jour

Archives

Nous ne pouvons pas accéder aux données associées à ce site.

%d blogueurs aiment cette page :